Invacare dans la presse !

Numéro 1 du fauteuil roulant en France et positionnée sur le matériel de maintien à domicile, l'entreprise innovante, s'adapte aux changements de la société.

Article NR

Invacare toujours leader

Numéro 1 du fauteuil roulant en France et positionnée sur le matériel de maintien à domicile, l'entreprise innovante, s'adapte aux changements de la société.

Une croissance de 8.5%. Un chiffre d'affaires qui va atteindre les 100 millions d'euros. Des effectifs en légère hausse pour assurer la promotion d'un matériel respiratoire mobile innovant, pris en charge depuis peu par la Sécurité sociale. L'année 2013 aura été riche pour Invacare France.

A l'origine, l'entreprise Poirier, créée à Luynes par un ancien soldat blessé lors de la Grande Guerre, s'est imposée dans le domaine du matériel médical de rééducation sur le marché français. Rachetée en 1992 par Invacare, leader mondial dans le domaine, l'entreprise locale grandit et devient l'usine la plus importante du groupe américain en Europe.

 
Production locale performante

Les raisons de la récente croissance d'Invacare sont multiples et dépendent d'un contexte favorable, comme le prouve Régis Opfermann, directeur général.

Le marché du maintien à domcile croît sensiblement. D'abord parce que la population vieillit. Le placement en maison de retraite et le traitement en milieu hospitalier sont beaucoup plus onéreux que le maintien à domicile. De plus, si les séjours à l'hôpital sont plus courts, les patients doivent souvent être accompagnés médicalement en rentrant chez eux.

Pour le directeur général, le secret de la réussite est d'innover et de concevoir des produits qui apportent des bénéfices au patient, mais à moindre coût. Des éléments que doit prendre en compte l'usine de production du site fondettois de 25.000 m².
 
Compétente historiquement en matière de fauteuils roulants, c'est sur cette spécialité que se concentre toujours la production. L'entreprise conçoit aujourd'hui des " fauteuils médium actifs" (ou manuels légers).
 
De la chaîne où se relaient deux équipes d'une quinzaine de personnes, plus de 300 fauteuils par jour, personnalisées et adaptés aux besoins et aux goûts des patients, sortent.

Nous proposons différents châssis, différents accoudoirs, roues, repose-pieds, ainsi que 5 couleurs, 5 largeurs et 2 profondeurs. Ce qui donne des millions de possibilités,

annonce Eric Michel, directeur opérations Europe du Sud.

Et quel que soit le produit, nous sommes capables de le réaliser en trois jours,

ajoute Régis Opfermann, pour un envoi en France, en Angleterre et dans le Benelux principalement.
 
Une nouvelle chaîne de production, pour les fauteuils junior, sera bientôt mise en place. La conception d'un nouveau fauteuil, pour un investissement de 600.000 €, va aussi être lancée. Début de la production programmée en 2015.
 

Actualités récentes